Cahier de recherche no 2019-11

Régime des rentes du Québec – un rendement favorable aux femmes

Yves St-Maurice, Antoine Genest-Grégroire, Luc Godbout et Martin Dupras

Depuis plusieurs années, les gouvernements et la société civile ont multiplié les efforts pour assurer l’équité selon les genres dans les politiques publiques. Toutefois, les décideurs font souvent face à un manque criant d’informations statistiques sur le sujet.

L’objectif de l’étude est d’identifier les situations de vie reliées au genre qui influencent le taux de rendement interne des cotisations au Régime des rentes du Québec. L’arrivée d’enfants dans la famille, la durée de l’absence du marché du travail après la naissance d’un ou plusieurs enfants et les écarts possibles de salaires entre les hommes et les femmes sont les principales situations de vie simulées. L’espérance de vie différente entre les hommes et les femmes a aussi été prise en considération dans l’analyse.

Les résultats montrent que le RRQ comporte plusieurs mesures favorables aux femmes, et ce, tant pour le régime de base que pour le régime supplémentaire dont la mise en place progressive a débuté le 1er janvier 2019.

Plusieurs raisons expliquent ces résultats.

INSCRIVEZ-VOUS À L’INFOLETTRE