Famille et fiscalité : Le Québec est-il encore un paradis pour la famille en 2018?

Suzie St-Cerny
Michaël Robert-Angers
Luc Godbout

Résumé

La Chaire a publié en 2008 une analyse du soutien financier offert aux familles québécoises, portant principalement sur l’année 2008, qui montrait que les mesures fiscales, conjuguées aux autres aides accordées aux familles, étaient particulièrement avantageuses.

Dix ans plus tard, l’environnement économique a évolué, les mesures fiscales dédiées aux familles ont subi d’importantes modifications et la tarification des services de garde a été révisée. Les constats effectués en 2008 s’avèrent-ils encore aujourd’hui?

Pour répondre à ces questions, l’étude :

  • dresse un portrait statistique de la famille québécoise en 2018;
  • décrit les mesures de soutien aux familles en 2018;
  • effectue diverses évaluations du soutien financier aux familles en utilisant des cas types permettant d’illustrer et d’expliquer la situation des familles;
  • établit des comparaisons sur 10 et 20 ans;
  • analyse les interactions selon le niveau de revenu en lien avec les paramètres fiscaux de 2018;
  • effectue des comparaisons interprovinciales et internationales.

L’ensemble de l’analyse permet de tirer plusieurs constats, dont les principaux sont :

  • Le soutien financier aux familles demeure significativement important.
  • L’amélioration du soutien financier se poursuit pour une majorité de familles (11 des 12 familles analysées ici). Toutefois, pour les familles avec de plus hauts revenus, l’universalité a été grandement amenuisée, allant même jusqu’à disparaître complètement lorsqu’on tient compte de la contribution additionnelle pour services de garde subventionnés.
  • Le soutien financier aux familles compense une part plus significative des charges inhérentes aux enfants, allant même jusqu’à les couvrir entièrement dans les situations de faibles revenus.

Le Québec se compare encore avantageusement bien à l’international et par rapport aux autres provinces pour les familles avec enfants dites représentatives.

Consulter le texte complet

Retour au début