Retombées scientifiques et socio-économiques

Les retombées les plus probables de la Chaire de recherche en fiscalité et en finances publiques sur les plans scientifique et socio-économique sont:

  • l’amélioration et la simplification de la gestion des impôts et taxes applicables au Québec et au Canada;
  • la présence d’une entité québécoise, indépendante et reconnue, consacrée à l’analyse et à la diffusion des aspects socio-économiques de la fiscalité et des finances publiques;
  • la formulation des éléments techniques nécessaires pour mettre en place les recommandations résultant des recherches de la Chaire;
  • la formation de personnel hautement qualifié dans un domaine en forte croissance dans l’économie du savoir;
  • l’exportation de l’expertise québécoise en fiscalité et en finances publiques. La Chaire de recherche en fiscalité et en finances publiques formera des experts-conseils dans l’élaboration et la gestion de nouveaux impôts, une expertise qui est en demande notamment dans plusieurs pays en voie de développement.